Saints François Gil de Frederich et Matthieu Alphonse de Leziniana, prêtres et martyrs

Matthieu Alphonse Leziniana était né à Tortosa en Espagne. Envoyé aux Philippines puis au Tonkin (Vietnam), où il retrouva François Gil de Frederich, dominicain comme lui, il évangélisa avec beaucoup de persuasion. Ils furent tous deux emprisonnés plusieurs années et décapités à Checo, sous le règne de l'empereur Tinh-Doanh en 1745.

Saint Vincent, diacre et martyr

Saint Vincent diacre et martyrVincent était diacre de la ville de Saragosse; il sut dominer les plus cruels supplices avec la sérénité que lui donnait sa foi, au point que saint Augustin dira de lui :"A travers cette ténacité, on discerne la puissance de Dieu." Il mourut, probablement victime de la persécution de Dioclétien (284-305). La tradition qui s’est emparée de lui le fait mourir sur un gril. Les chrétiens emportèrent son corps et l'ensevelirent avec vénération. Ceci eut lieu en 304 à Valence.

Saint Barnard, évêque

Originaire de la région de Lyon, il se marie et vit à la cour de l'empereur Charlemagne. En accord avec sa femme, après sept ans de vie commune, il se consacre à Dieu au monastère d'Ambronay. Devenu archevêque de Vienne sur le Rhône, en 810, il est l'un des personnages les plus influents de son temps, n'ayant jamais quitté les relations qu'il s'était faites à la cour impériale. En 837, il fonde l'abbaye de Romans et c'est là qu'il retourna à la maison du Père en 841.

Bienheureux Guillaume Patenson, prêtre et martyr

Originaire de Durham en Angleterre, il fit ses études au séminaire de Reims pour devenir prêtre et retourner dans son pays. Durant sa détention, il réconcilia plusieurs prisonniers avec l’Église catholique. Condamné à la peine capitale, il fut pendu puis écartelé à Tyburn-Londres en 1592, durant le règne d'Elisabeth Ière.  

Bienheureux Guillaume Joseph Chaminade

Bienheureux Guillaume Joseph Chaminade prêtrePrêtre réfractaire à la Constitution civile du clergé que voulait imposer la Révolution française, il s'exila en Espagne et c'est à Saragosse, aux pieds de Notre-Dame del Pilar qu'il reçut sa vocation de rechristianiser la France. Pour cela il fonda la famille marianiste. L'amour du Père Chaminade pour le Christ, qui s'inscrit dans la spiritualité de l'Ecole française, le pousse à poursuivre inlassablement son oeuvre par des fondations de familles spirituelles, dans une période troublée de l'histoire religieuse de France. Son attachement filial à Marie l'a maintenu dans la paix intérieure en toute circonstance, l'aidant à faire la volonté du Christ. Il mourut en 1850.

Bienheureuse Laura Vicuña

Bienheureuse Laura VicuñaNée à Santiago du Chili, elle vécut surtout en Patagonie (Argentine). Elle était élève de l'Institut de Marie-Auxiliatrice à Junin, dans la Cordillère des Andes. Enfant, elle offrit sa vie pour la conversion de sa mère. Celle-ci avait un concubin qui infligeait de tels mauvais traitements à Laura qu'elle en mourut en 1904, pardonnant à sa mère et à cet homme. Elle avait à peine 13 ans.        

28 Novembre - 04 Décembre, 2021
28 Novembre
29 Novembre
30 Novembre
01 Décembre
02 Décembre
03 Décembre
04 Décembre
Go to top