Saints Dominique Toai et Dominique Huyen, martyrs

Dominique Toai et Dominique Huyen sont nés à Dong Thanh au Tonkin (actuel Vietnam). Pères de famille ils avaient un emploi de pêcheurs. Lorsque l’empereur Tu Duc accentua les persécutions contre les chrétiens ils furent emprisonnés à Tang Gia avec d’autres catholiques. Pendant les neuf mois de leur captivité ils exhortaient leurs compagnons à garder la foi. Ayant refusé de fouler aux pieds la Croix, ils furent tous deux jetés vivants dans un brasier le 5 juin 1862.

Saint Boniface, évêque et martyr

Tombe de saint BonifaceLe moine anglais Winfrid, auquel Grégoire II donna le nom de Boniface, est l'apôtre de la Germanie et le réorganisateur de l’Église franque. Ordonné évêque par le pape (722), il parcourut la Germanie en tous sens, établissant des diocèses et fondant des monastères, dont celui de Fulda. Il fut massacré à Dokhum (Hollande) avec cinquante-deux compagnons (754).

Bienheureux Sanche, martyr

Sanche était originaire d’Albi. Enfant il fut capturé par des musulmans et emmené à la cour du khalife de Cordoue, Abd al-Rahman II. Enrôlé dans l’armée du khalife, il refusa d’abjurer sa foi chrétienne pour se soumettre à l’Islam. Voilà pourquoi il fut empalé en 851 au « Campo de la Verdad », près de Cordoue.

Comme lui de nombreux chrétiens subirent le martyre dans cette ville, tant qu’elle fut sous la domination de l’Islam, c’est-à-dire pendant cinq siècles, jusqu’à la libération apportée par le roi Fernando III.

Samedi 23 Mai 2020
Go to top