Stat Crux dum volvitur orbis

Stat CruxQui n’a pas déjà vu ce symbole, au moins sur une bonne bouteille de chartreuse ? Il accompagne en effet la devise des Pères chartreux : « Stat crux dum volvitur orbis », autrement dit « la Croix se dresse, ferme, alors que le monde tourne ». Une autre illustration de cette réalité nous a été offerte par l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris à l’intérieur de laquelle continue de briller l’immense croix du chœur sur un amas de décombres. Jamais peut-être le monde n’a autant donné le vertige : les mutations se multiplient dans tous les domaines de la connaissance, de l’activité et de la vie des hommes. Une chose ne change pas : nous avons besoin de repères pour rester debout. Désertant les références de leurs pères, nos contemporains s’ingénient à en inventer d’autres, qui n’offrent malheureusement pas le même caractère de permanence et sont elles-mêmes sujettes à fluctuation… Au début de ce Temps ordinaire, la liturgie fait méditer le Livre biblique du Siracide, replaçant l’être humain devant la finitude de sa qualité de créature, mais lui ouvrant aussi la voie de la sagesse en fixant son regard sur « Celui qui siège sur son trône » et qui a fait toutes choses : « plaisir », « joie », « amour » sont alors au rendez-vous.

Lire la suite...

Semaine de prière pour l'unité des chrétiens

Chaque année, depuis 1908, la « Semaine de prière pour l’unité chrétienne » rassemble des chrétiens de toutes confessions du 18 au 25 janvier.oecuménisme

C’est au Conseil des Églises du Moyen-Orient qu’il a été demandé de choisir et d’élaborer le thème de la Semaine pour cette année 2022. Conscients que le monde partage une grande partie de leurs souffrances et de leurs difficultés et aspire à trouver la lumière qui leur montrera la voie vers le Sauveur, lui qui sait comment surmonter les ténèbres, les chrétiens du Moyen-Orient ont choisi cette phrase de l’évangile de saint Matthieu : « Nous avons vu son astre à l’Orient et nous sommes venus lui rendre hommage. » L’étoile qui resplendissait au Levant, au Moyen-Orient, il y a deux mille ans, nous invite encore à nous rendre auprès de la crèche, là où le Christ est né. Elle nous conduit vers le lieu où l’Esprit de Dieu est vivant et agit, vers la réalité de notre baptême et vers la conversion du cœur.

Parmi les nombreuses célébrations œcuméniques proposées dans le diocèse, à noter celle qui aura lieu le mercredi 19 janvier, à 19h au Temple protestant de Draguignan, 16 Boulevard Général Leclerc. 

 

Attention : messe à 9h le dimanche

st Antonin

Une messe sera célébrée à 9h un dimanche sur deux à Saint-Antonin-du-Var à partir du dimanche 23 janvier. Demeurent chaque week-end la messe anticipée du dimanche à 18h au Thoronet et la messe du dimanche à 10h30 à la collégiale de Lorgues.

 

 

 

 

 

Feuille de chants pour le dimanche 23 Janvier 2022

Pour la messe de ce dimanche 23 janvier 2022, merci d'imprimer vous-même votre propre feuille de chant. Vous pouvez aussi simplement la regarder en cliquant sur le lien suivant :

 
 

Dans nos prières

Avis de deces r

Nous portons dans nos prières

Madame Jeannine Arena,

dont les funérailles auront lieu

le vendredi 21 janvier 2022 à 15h,

en la chapelle St-François, à Lorgues

et Madame Elise Coatmeur,

dont les funérailles auront lieu

le vendredi 21 janvier 2022 à 10h30,

en la collégiale de Lorgues.

Un nouveau prêtre !

daivd2Notre ami David Bonnetain qui a servi comme diacre sur nos paroisses entre 2018 et 2019, participant activement à la réouverture de la collégiale et apportant son enthousiasme et son dynamisme à notre communauté, a été ordonné prêtre le samedi 8 janvier 2022 dans la magnifique cathédrale Saint-Etienne, de Châlons-en-Champagne. Quelques paroissiens de Lorgues ont pu faire le déplacement et assister à la splendide cérémonie dans une cathédrale glaciale mais pleine et fervente, d'autres ont envoyé des messages ou simplement s'y sont associés par la prière. A l'issue de la messe d'ordination, le nouveau prêtre a été nommé vicaire sur la paroisse d'Epernay et chancelier du diocèse (service administratif et juridique auprès de l'évêque). Le Daviddimanche 9 janvier, l'abbé Bonnetain célébrait sa première messe dans l'église Notre-Dame d'Epernay devant une belle assemblée paroissiale heureuse de bénéficier d'un prêtre de plus, jeune et dynamique. Nous le reverrons bientôt car il a pris l'engagement de venir célébrer une première messe dans la collégiale de Lorgues au printemps. Nous l'accueillerons de manière festive et conviviale pour que chacun puisse le féliciter à son tour.

Pour lire l'homélie de Mgr François Touvet, évêque de Châlons-en-Champagne, cliquer sur Lire la suite

Lire la suite...

Une nouvelle traduction du missel

Le premier dimanche de l’Avent, 28 novembre prochain, une nouvellemissel traduction francophone du missel romain a été mise en œuvre dans toutes les églises qui, sur les cinq continents, pratiquent cette langue. Les lectures bibliques avaient déjà été « toilettées » et adoptées dans leur nouvelle forme en 2014, la prière du Notre Père, à son tour, en 2017. La mise à jour qui nous attend bouscule peut-être davantage nos habitudes. Il serait catastrophique qu’elle nous rende encore plus étranger à notre liturgie ; je crois au contraire qu’elle peut être l’occasion d’une formidable redécouverte de ce qu’est la célébration eucharistique et conduire à une réappropriation de ses mots, de ses gestes, pour une participation plus active de chacun de ses membres, pour une plus grande unité aussi. Si la désaffection progressive de beaucoup de nos frères vis-à-vis de la messe est le fruit de multiples facteurs, on ne peut exclure parmi eux l’ignorance ou l’incompréhension des éléments qui la composent, la perte du sens, la diversité des pratiques, et en fin de compte, une participation moins active.

Pour cela, nous proposons chaque semaine tantôt une réflexion de fond tantôt une exposition très pratique des différentes étapes de la messe et bien sûr, la présentation des nouvelles formules qui seront à employer désormais.

 

Mesures sanitaires relatives au culte

Suite aux dernières annonces présidentielles, les évêques font savoir que les nouvelles dispositions énoncées ne concernent pas les lieux de culte et leur pratique, voici leur communiqué :CEF

« Suite aux annonces du Président de la République, le 12 juillet concernant les mesures sanitaires, la Conférence des évêques de France note que les cultes et leur pratique n’ont pas été cités dans la liste des lieux qui nécessiteront le pass sanitaire pour leur accès. En conséquence, la Conférence des évêques de France considère que les règles en cours actuellement restent valables : à savoir l’utilisation du gel hydro alcoolique, le port du masque et tout autre mesure sanitaire liée à la pratique du culte. Soucieuse du bien commun, la Conférence des évêques de France continue d’inviter chacun à se mobiliser contre le virus. Elle appelle les catholiques à entrer dans cette perspective en prenant leur propre responsabilité vis-à-vis du vaccin. La Conférence des évêques de France restera vigilante comme depuis le début de la crise quant au respect de la liberté de culte. »

 

Scandales dans l'Eglise

C’est un sujet qu’on ne peut éviter aujourd’hui, depuis les affaires canadiennes jusqu’à la démission retentissante du cardinal Marx, archevêque de Munich et collaborateur du pape, et plus récemment le rapport Sauvé... Il vous saute à la figure comme les violentes insultes régulièrement essuyées par votre curé, jusque dans les rues de Lorgues… On aimerait s’en passer, on préfèrerait se taire parce que tout cela est très inconfortable ; on peut aussi avoir honte, et les choses dont on a honte, on les passe sous silelépreuxnce. C’est un des aspects du problème : après l’offense aux victimes, vient la question de la dissimulation. Elle n’est pas forcément de l’ordre de la complicité ou de l’indifférence.

Même pour le simple fidèle, la honte est inévitable : baptisé dans la mort et la résurrection du Christ qui est notre honneur et notre fierté, nous sommes aussi devenus ce jour-là membres d’une communauté, solidaires d’hommes et de femmes de tous pays et de tous les temps. Par là, tout ce qui fait honneur au corps de l’Église nous tire vers le haut, tout ce qui le souille, nous salit et nous blesse.

Lire la suite...

Appel à votre générosité

Le Denier de l’Eglise, pour le fonctionnement du diocèse

Ce don volontaire que fait – normalement – tout baptisé chaque année sert au fonctionnement du diocèse qui doit gérer sur tout le département un certain nombre d’édifices (églises n’appartenant pas aux communes, presbytères, salles de catéchisme, séminaire, etc), rémunérer plusieurs centaines de permanents laïcs, diacres en vue du sacerdoce et prêtres, assurer la formation des futurs pasteurs de nos communautés paroissiales. Du montant récolté se déduit le « salaire » octroyé mensuellement à vos prêtres, à savoir 450 euros…

Chacun de vous a à cœur de venir en aide à des œuvres diverses ; l’Eglise et le maintien de son service dépend uniquement de ce que vous accepterez de faire pour elle : nulle aide de l’Etat ni du Vatican ne lui parvient, il convient que chacun s’interroge sur sa responsabilité à cet égard.

L’évêque tient à vous remercier, vous qui déjà par un don ponctuel ou un prélèvement régulier assumez cette obligation morale :

« Chers paroissiens,

En ces temps difficiles, je voudrais vous remercier tout particulièrement pour votre soutien spirituel et financier pour vos prêtres et votre Eglise.

Le Denier est une ressource essentielle qui permet à notre diocèse d'assurer la rémunération des prêtres et des salariés chaque mois. Au 30 septembre, la collecte du Denier de l’Eglise est en baisse de 21% dans votre paroisse par rapport à l'année

dernière. Nous sommes invités à tous nous mobiliser. Nous sommes tous concernés, certains peut être plus modestement s'ils sont dans la difficulté, d'autres plus généreusement s'ils le peuvent. Vous recevrez en sortant de l’église les enveloppes du Denier de l’Eglise. Merci beaucoup à tous ceux qui ont déjà donné cette année. Un grand merci à tous pour votre soutien et votre générosité ! »

Aider aussi la paroisse de Lorgues

La pandémie en cours cette année a frappé durement une quantité de professionnels, commerçants, entrepreneurs, particuliers. La paroisse n’échappe pas à ces difficultés : la plupart des baptêmes et mariages prévus en 2020 ont été annulés, nous n’avons pas pu célébrer les fêtes de Pâques, ni même la Saint-Ferréol comme nous l’aurions voulu et beaucoup, par crainte de la contagion, n’ont pas encore repris le chemin de l’église. Ainsi la paroisse accuse un déficit de près de 14 000 euros par rapport à l’année précédente, pour des charges quasi identiques. Beaucoup d’entre vous ont déjà fait un don substantiel au sortir du confinement pour nous venir en aide mais cela ne permet pas d’équilibrer le budget. En conséquence nous sollicitons chacun d’entre vous pour évaluer l’offrande faite à chaque messe dominicale lors de la quête faite désormais à la sortie de l’église. Un don plus important peut aussi être fait manuellement à l’ordre de la « paroisse de Lorgues », qui donne droit à un reçu fiscal pour déduction des impôts : il faut pour cela laisser ses coordonnées postales et spécifier par écrit votre désir de recevoir ce reçu.

Je tiens à remercier vivement tous ceux qui nous ont déjà apporté leur aide et tous ceux qui les rejoindront.

 

Urgence

Benoit XVIbis

« Comme [saint Augustin] nous pouvons affirmer : « Silere non possum ! Je ne peux pas me taire ! » Il est urgent, nécessaire, que tous évêques, prêtres et laïcs, retrouvent un regard de foi sur l’Eglise. »

 

Benoît XVI

(dans un livre issu d’entretiens avec le cardinal Sarah, paru le 15 janvier 2020 : Des profondeurs de nos cœurs)

 

Se mettre à l’école des saints

saint

Il est bien de fêter les saints et de prier pour que leur exemple nous stimule mais si nous ne les connaissons pas, cela reste bien factice. Le site de la paroisse vous permet de vous y aider. Sur la gauche de la page d’accueil une ligne « recevoir les saints du jour » vous invite à inscrire votre adresse mail puis à cliquer sur « s’inscrire » et vous recevrez chaque matin quelques lignes présentant les principaux saints fêtés le jour même, elles vous feront découvrir des visages insoupçonnés de la sainteté, elles vous conduiront peut-être à vouloir en approfondir quelques uns. N’hésitez pas, vous ne risquez rien sinon de finir par leur ressembler. Une touche « se désinscrire » permet tout aussi facilement de faire un autre choix…

 

Contact

Formulaire de Contact

Envoyer un e-mail. Tous les champs marqués d'un astérisque * sont obligatoires.
Samedi  22 Janvier

Pour recevoir chaque matin quelques lignes présentant les principaux saints fêtés le jour même il suffit de s'inscrire avec son adresse de messagerie.

Désinscription à tout moment

Offices dominicaux
Dimanche  à  10h30 à la collégiale de Lorgues
Dimanche  à  9h à Saint-Antonin-du-Var (un dimanche sur deux)
Samedi à 18h au Thoronet
 

Horaires de catéchisme

module catchisme R

Cliquer sur l'image ci-dessus pour l'agrandir

Secours catholique r

Le Denier de l’Église

il faut y penser !