Suite aux dernières annonces présidentielles, les évêques font savoir que les nouvelles dispositions énoncées ne concernent pas les lieux de culte et leur pratique, voici leur communiqué :CEF

« Suite aux annonces du Président de la République, le 12 juillet concernant les mesures sanitaires, la Conférence des évêques de France note que les cultes et leur pratique n’ont pas été cités dans la liste des lieux qui nécessiteront le pass sanitaire pour leur accès. En conséquence, la Conférence des évêques de France considère que les règles en cours actuellement restent valables : à savoir l’utilisation du gel hydro alcoolique, le port du masque et tout autre mesure sanitaire liée à la pratique du culte. Soucieuse du bien commun, la Conférence des évêques de France continue d’inviter chacun à se mobiliser contre le virus. Elle appelle les catholiques à entrer dans cette perspective en prenant leur propre responsabilité vis-à-vis du vaccin. La Conférence des évêques de France restera vigilante comme depuis le début de la crise quant au respect de la liberté de culte. »

 

lutzDès le mois de mai, la nouvelle est tombée : l’abbé Bruno Lutz quittera nos paroisses de Lorgues-Le Thoronet-St-Antonin à la fin du mois d’août. La décision a été prise par notre évêque dans le souci de répartir le plus harmonieusement possible l’ensemble de ses prêtres sur les paroisses et postes à pourvoir chaque année sur le territoire du diocèse. A partir du 1er septembre, l’abbé Lutz sera curé (ou plus précisément « administrateur », selon la nuance canonique propre aux prêtres non encore incardinés au diocèse) des paroisses de Rians, Artigues, Esparron et La Verdière. Avant de le remercier pour ce qu’il nous a apporté au cours de cette année et de lui souhaiter un fécond ministère au nord de notre département, nous pourrons déjà lui souhaiter un bon anniversaire le 12 juin prochain, date à la quelle il passera le cap du demi-siècle !

 

 

Pour les messes de ce dimanche 1er août, merci d'imprimer vous-même votre propre feuille de chant. Vous pouvez aussi simplement la regarder en cliquant sur le lien suivant :

Dimanche 1er août

 

Avis de deces r

Nous portons dans nos prières

Madame Marie Sequeira,

dont les funérailles auront lieu

le mercredi 28 juillet 2021, à 14h30,

Madame Marcelle Badin,

dont les funérailles auront lieu

le jeudi 29 juillet 2021, à 10h,

et Monsieur Louis Dugay,

dont les funérailles auront lieu

le mardi 3 août 2021, à 15h,

toutes trois en la collégiale de Lorgues.

 

C’est un sujet qu’on ne peut éviter aujourd’hui, depuis les affaires canadiennes jusqu’à la démission retentissante du cardinal Marx, archevêque de Munich et collaborateur du pape. Il vous saute à la figure comme les violentes insultes régulièrement essuyées par votre curé, jusque dans les rues de Lorgues… On aimerait s’en passer, on préfèrerait se taire parce que tout cela est très inconfortable ; on peut aussi avoir honte, et les choses dont on a honte, on les passe sous silelépreuxnce. C’est un des aspects du problème : après l’offense aux victimes, vient la question de la dissimulation. Elle n’est pas forcément de l’ordre de la complicité ou de l’indifférence.

Même pour le simple fidèle, la honte est inévitable : baptisé dans la mort et la résurrection du Christ qui est notre honneur et notre fierté, nous sommes aussi devenus ce jour-là membres d’une communauté, solidaires d’hommes et de femmes de tous pays et de tous les temps. Par là, tout ce qui fait honneur au corps de l’Église nous tire vers le haut, tout ce qui le souille, nous salit et nous blesse.

conf2021Alors que la période des baptêmes et des mariages redémarre, puisque ces sacrements ont tendance à devenir saisonniers…, la fin de l’année scolaire aligne un certain nombre de rendez-vous festifs.

Le dimanche de la Très Sainte Trinité, 30 mai, c’était cinq enfants de Lorgues qui faisaient leur Profession de foi. Sans être un sacrement, elle leur a permis de reprendre à leur compte les engagements formulés par leurs parents au jour de leur baptême, avant qu’ils ne reçoivent dans quelques jours le sacrement de la Confirmation, des mains de notre évêque.

Une communion est célébrée le dimanche de la Fête-Dieu, mais c’est le « gros de la troupe » (malheureusement impactée par les défections dues aux conditions sanitaires) qui, pour la première fois recevra l’Eucharistie, le dimanche 27 juiproffoi1n : ils seront une quinzaine, dans la collégiale, à vivre ce rendez-vous avec le Seigneur. La communauté chrétienne aura à cœur de les entourer ce jour-là et surtout de ne pas faire défection sous prétexte de leur laisser la place ! Mais le dimanche précédent, un évènement était encore à noter : la venue de Monseigneur Rey, évêque de Fréjus-Toulon, qui a conféré la Confirmation à vingt-cinq enfants du doyenné d’Aups, dans notre collégiale de Lorgues.

 

 

Le Denier de l’Eglise, pour le fonctionnement du diocèse

Ce don volontaire que fait – normalement – tout baptisé chaque année sert au fonctionnement du diocèse qui doit gérer sur tout le département un certain nombre d’édifices (églises n’appartenant pas aux communes, presbytères, salles de catéchisme, séminaire, etc), rémunérer plusieurs centaines de permanents laïcs, diacres en vue du sacerdoce et prêtres, assurer la formation des futurs pasteurs de nos communautés paroissiales. Du montant récolté se déduit le « salaire » octroyé mensuellement à vos prêtres, à savoir 450 euros…

Chacun de vous a à cœur de venir en aide à des œuvres diverses ; l’Eglise et le maintien de son service dépend uniquement de ce que vous accepterez de faire pour elle : nulle aide de l’Etat ni du Vatican ne lui parvient, il convient que chacun s’interroge sur sa responsabilité à cet égard.

L’évêque tient à vous remercier, vous qui déjà par un don ponctuel ou un prélèvement régulier assumez cette obligation morale :

« Chers paroissiens,

En ces temps difficiles, je voudrais vous remercier tout particulièrement pour votre soutien spirituel et financier pour vos prêtres et votre Eglise.

Le Denier est une ressource essentielle qui permet à notre diocèse d'assurer la rémunération des prêtres et des salariés chaque mois. Au 30 septembre, la collecte du Denier de l’Eglise est en baisse de 21% dans votre paroisse par rapport à l'année

dernière. Nous sommes invités à tous nous mobiliser. Nous sommes tous concernés, certains peut être plus modestement s'ils sont dans la difficulté, d'autres plus généreusement s'ils le peuvent. Vous recevrez en sortant de l’église les enveloppes du Denier de l’Eglise. Merci beaucoup à tous ceux qui ont déjà donné cette année. Un grand merci à tous pour votre soutien et votre générosité ! »

Aider aussi la paroisse de Lorgues

La pandémie en cours cette année a frappé durement une quantité de professionnels, commerçants, entrepreneurs, particuliers. La paroisse n’échappe pas à ces difficultés : la plupart des baptêmes et mariages prévus en 2020 ont été annulés, nous n’avons pas pu célébrer les fêtes de Pâques, ni même la Saint-Ferréol comme nous l’aurions voulu et beaucoup, par crainte de la contagion, n’ont pas encore repris le chemin de l’église. Ainsi la paroisse accuse un déficit de près de 14 000 euros par rapport à l’année précédente, pour des charges quasi identiques. Beaucoup d’entre vous ont déjà fait un don substantiel au sortir du confinement pour nous venir en aide mais cela ne permet pas d’équilibrer le budget. En conséquence nous sollicitons chacun d’entre vous pour évaluer l’offrande faite à chaque messe dominicale lors de la quête faite désormais à la sortie de l’église. Un don plus important peut aussi être fait manuellement à l’ordre de la « paroisse de Lorgues », qui donne droit à un reçu fiscal pour déduction des impôts : il faut pour cela laisser ses coordonnées postales et spécifier par écrit votre désir de recevoir ce reçu.

Je tiens à remercier vivement tous ceux qui nous ont déjà apporté leur aide et tous ceux qui les rejoindront.

 

Benoit XVIbis

« Comme [saint Augustin] nous pouvons affirmer : « Silere non possum ! Je ne peux pas me taire ! » Il est urgent, nécessaire, que tous évêques, prêtres et laïcs, retrouvent un regard de foi sur l’Eglise. »

 

Benoît XVI

(dans un livre issu d’entretiens avec le cardinal Sarah, paru le 15 janvier 2020 : Des profondeurs de nos cœurs)

 

saint

Il est bien de fêter les saints et de prier pour que leur exemple nous stimule mais si nous ne les connaissons pas, cela reste bien factice. Le site de la paroisse vous permet de vous y aider. Sur la gauche de la page d’accueil une ligne « recevoir les saints du jour » vous invite à inscrire votre adresse mail puis à cliquer sur « s’inscrire » et vous recevrez chaque matin quelques lignes présentant les principaux saints fêtés le jour même, elles vous feront découvrir des visages insoupçonnés de la sainteté, elles vous conduiront peut-être à vouloir en approfondir quelques uns. N’hésitez pas, vous ne risquez rien sinon de finir par leur ressembler. Une touche « se désinscrire » permet tout aussi facilement de faire un autre choix…